Nos passages dans la presse et les médias

Accueil > Documents variés > On parle de nous

Articles de cette rubrique

La Voix du Nord

Article paru dans la Voix du Nord, le 7 avril 2009
Ils sont prévenus... Se lancer dans l’aventure des européennes nécessite une bonne dose d’optimisme. Malgré tout, ils sont prêts à tout pour promouvoir l’espéranto, « une langue équitable pour tous les citoyens d’Europe ».
Aux dernières élections européennes, en 2004, leur candidature n’était pas allée au-delà de la déclaration d’intention, au moins dans la circonscription Nord-Ouest où aucun bulletin de vote n’était disponible dans les bureaux. Cette fois, (...)

Six candidats tourangeaux pour défendre l’espéranto !

Farhad Daneshmand, tête de la liste Europe Démocratie Espéranto pour la région, sur le marché de Veigné.
C’est du pays de Balzac et Rabelais, où l’on parle le mieux le français dit-on, que la liste européenne de l’espéranto organise sa campagne électorale.
Pas moins de six candidats sur les dix inscrits de la liste Europe Démocratie Espéranto, région Grand Centre, sont de la Touraine, dont leur chef de file, Farhad Daneshmand, courtier en assurances d’Esvres-sur Indre. L’espéranto, langue universelle, 15 (...)

Sur France 3 Alsace

Reportage de France 3 Alsace sur la liste Europe Démocratie Espéranto (EDE). Le XXIe siècle est celui de tous les défis. EDE répond à une question de fond : comment permettre la création d’un espace public européen dans lequel les citoyens puissent débattre sur un pied d’égalité des questions qui les concernent ? Permettre aux citoyens de se parler, c’est donner à l’Europe les moyens d’avancer.

Le citoyen européen parlera-t-il espéranto ?

Article paru dans La Voix des Allobroges, le 23 mai 2009.
Aujourd’hui, Kristian se présente aux élections européennes dans la circonscription du Sud-Est à la tête de la liste Europe Démocratie Esperanto (EDE), un parti qui sera présent dans toutes les circonscriptions françaises. Tarin installé à Chambéry enseignant l’histoire-géo - « et la citoyenneté », précise-t-il – au collège de Novalaise, il a pour ambition de faire comprendre que la pratique de l’espéranto est l’unique moyen d’arriver à une (...)