Accueil du site > Le blog > Le Brexit est la conclusion de la dissolution de l’idéal européen

Le Brexit est la conclusion de la dissolution de l’idéal européen

lundi 27 juin 2016, par Pierre

Le Brexit est la conclusion de la dissolution de l’idéal européen dénoncé dès 2003 par le parti Europe-Démocratie-Espéranto.

En effet dès cette époque le fonctionnement de la démocratie dans l’union Européenne a été délibérément entravé, voire détruit par des mesures de la Commission européenne et des ministres des Etats européens comportant en particulier l’abandon du respect de la diversité linguistique et culturelle dans les institutions européennes comme nous le dénoncions. Les sites européens sont tous devenus anglicisés, avec une traduction dans un nombre de plus en plus restreint de langues et surtout avec le plus souvent une absence totale de traduction des pages réellement informatives et délibératives. Les projets de directives ne sont plus élaborés qu’en anglais et le plus souvent avec des acteurs non élus, généralement issus des lobbies, et négociant en secret comme les y autorise voire contraint le traité constitutionnel de Lisbonne.

En conséquence les peuples européens ont tous exprimé, souvent de façon indiscutable lorsque ils étaient interrogés démocratiquement, leur rejet de ce fonctionnement et de ses nombreuses turpitudes financières, réglementaires, et même militaires. Ceux qui se comportent comme une élite au-dessus des jugements des peuples ont systématiquement méprisé ces appels à la démocratie, et jusqu’à ces derniers jours ont une nouvelle fois manipulé l’opinion par les moyens médiatiques dont eux seuls disposent. Oui le Brexit est un échec pour ces lobbies, mais c’est en même temps un échec parfaitement prévisible du mauvais chemin imposé à la construction européenne.

Nous, Europe Démocratie Espéranto, avons depuis tous les scrutins européens à partir de 2004, proposé des remèdes à cette fin tragique. Notre programme comporte comme garantie pour les peuples, l’usage de la langue internationale Espéranto reconnue par l’Unesco depuis 1958. Cette langue est la seule à permettre à la fois l’économie de moyens garante de l’accès de tous à la communication internationale, qui plus est sur un pied d’égalité. Ce fait est crucial pour tout citoyen analysant le minimum nécessaire au fonctionnement d’une union fraternelle. Mais cette qualité est également garante d’efficacité intellectuelle et donc économique dans des institutions internationales et pour les activités qu’elles coordonnent. L’apprentissage de l’espéranto, de fait sans nécessité de stage linguistique, en deux ans dans le cursus secondaire, permet d’atteindre un niveau permettant non seulement la lecture mais aussi l’expression orale fluide. C’est la seule voie permettant à la fois le respect des peuples dans leur diversité, et leur fraternisation efficace y compris sur le plan économique.

En conséquence nous dénonçons l’incompétence ou la malveillance de ceux qui ont organisé le fonctionnement européen au mépris de ces bonnes pratiques. Nous les désignons comme coupables à l’encontre de l’idéal Européen. Nous demandons que notre analyse, rejoignant celle de nombreux défenseurs de la diversité linguistique et culturelle soit publiée. Nous invitons tout citoyen désireux de voir à la fois son identité respectée et sa juste aspiration à la fraternisation internationale s’épanouir, à soutenir le manifeste Europe Démocratie Espéranto.

Denis-Serge Clopeau

1 Message

Répondre à cet article



2016-07-14 :

Libereco,

Egaleco,

Frateco.


Liberté,

Egalité,

Fraternité.

 Vidéo de Thierry Saladin et Laure Patas d’Illiers

Notre site européen :

Site européen
Le site allemand :
Site allemand

 Notre groupe Facebook
 Nos vidéos sur YouTube
 Nos vidéos sur Dailymotion
Le clip vidéo 2014 :
Spot Europe Démocratie Espéranto 2014 par Elsa-Lisboa

Le clip radio de 2009 :

Le clip télé de 2009 :

Le clip de 2004 :

EDE en 2004

J'ai signé le Pacte du Logiciel Libre
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0