Le blog du mouvement Europe Démocratie Espéranto, animé par une équipe de militants.

Accueil > Le blog

Derniers articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Démocratie et élections 27 avril 2009

Les élections libres sont un élément essentiel d’une démocratie, mais que vaut une élection si tous les candidats ne sont pas en position d’y présenter leurs idées et leurs projets à égalité de moyens d’expression ?
En France, si le droit de vote est une réalité, la possibilité pour les candidats alternatifs d’y présenter leur programme est une course d’obstacles, face aux partis traditionnels qui monopolisent l’espace médiatique et bénéficient du remboursement de leurs dépenses électorales.
Savez-vous que (...)

Pour faciliter les échanges 20 avril 2009

Candidate en 2e position sur la liste Nord-Ouest, Lucie Labreuille nous explique pourquoi elle est candidate.
Je me présente, Lucie Labreuille, ancienne prof de Lettres Classiques, traductrice et thérapeute en médecine traditionnelle chinoise.
Je suis née à Helsinki de père français et de mère finlandaise, je parle couramment le finnois et suis consciente de la richesse que constitue le fait de parler deux ou plusieurs langues.
Me sentir "européenne" a, de fait, toujours été une réalité pour (...)

Europe – Liberté se joint à Europe Démocratie Esperanto 18 avril 2009

Les élections européennes approchent, et il est important d’utiliser cette élection pour proposer un message pour l’Europe. En effet, ces élections permettent d’élire les députés européens. Voter pour un parti national, qui défend un projet national déconnecté des réalités européennes, n’a pas de sens, ils ne sont pas dans le ton de ces élections. Il est plus judicieux d’orienter son choix vers l’un des très rares partis européens qui proposent un vrai projet pour l’Europe. C’est le cas d’Europe - Démocratie - (...)

L’espéranto en campagne ! 3 avril 2009

Christian Garino est tête de liste EDE pour la circonscription Sud-est.
Pour une Europe qui s’entende !
Le Mouvement Europe Démocratie Espéranto (EDE), a été créé en 2004 pour se manifester en faveur d’une démocratie linguistique en Europe, préalable à toute autre évolution politique de l’Union. L’histoire nous montre que sans liberté d’expression réelle et généralisée, sans débat équitable, nulle élection n’est représentative ni souveraine. Or la politique actuelle du multilinguisme laisse libre cours à une (...)

Un autre monde linguistique est possible 25 mars 2009

Pourquoi diable Europe Démocratie Espéranto se présente aux élections ?
Le mouvement EDE n’a aucune raison de se présenter aux élections nationales. Il ne se présente qu’aux élections européennes. Pourquoi ? Eh bien, pour faire avancer les droits linguistiques et contribuer à la résolution du problème des langues dans l’Union européenne !
En effet, l’Union européenne est une nouveauté absolue dans l’Histoire de l’humanité, et c’est une excellente innovation : pour la première fois, des pays s’associent (...)

Elisabeth, candidate en Île-de-France 18 mars 2009

Elisabeth Barbay, tête de liste de la circonscription Île-de-France, répond à quelques questions.
Q. A quels types de discrimination linguistique sont confrontés les Européens ?
Elisabeth. Nous constatons que - dans l’indifférence générale, malheureusement - la discrimination linguistique s’applique maintenant dans tous les domaines. La discrimination à l’embauche se fait en faveur de personnes anglophones, même à compétences inférieures dans la spécialité recherchée.
Les travaux scientifiques sont (...)

Rendre possible la diversité 10 mars 2009

Il y a aujourd’hui trois principales approches concernant l’apprentissage des langues étrangères. La première est celle du tout-anglais : on se satisfait de la sélection par l’anglais et on juge les autres langues accessoires. C’est l’approche du gouvernement Berlusconi qui propose de consacrer les heures de la 2e langue vivante étrangère à l’anglais, c’est également celle de notre Ministre de l’éducation et de notre Président, qui veulent faire de la France une nation bilingue en investissant dans des (...)

Des candidats en Allemagne et en France 5 mars 2009

Ça n’existe pas en France, et on tombe un peu des nues en le découvrant : dans la plupart des pays européens, il est nécessaire de réunir des signatures de soutien pour se présenter aux élections européennes.
En Allemagne, il faut récolter 4000 signatures. En Belgique, on passe à 5000 signatures de locuteurs néerlandais, 5000 de francophones et enfin 200 de germanophones, ce qui correspond environ à une personne sur mille qui doit apporter son soutien. En Hongrie, on en est à 20 000 signatures, et on (...)

Réponses à un journaliste 24 février 2009

Pouvez vous m’expliquer rapidement en quoi consiste votre mouvement politique ?
Notre mouvement est européen, c’est-à-dire qu’il existe d’abord pour faire des propositions qui concernent l’Europe. Notre mouvement est né du constat qu’une Europe où les européens ont du mal à communiquer, où ils ne peuvent pas s’organiser, où l’information ne circule que dans certaines langues dominantes, n’était pas viable. L’Europe a dépensé des milliards d’euros pour enseigner l’anglais à tous et ce, dès le plus jeune âge. (...)

Le premier parti vraiment européen 13 février 2009

Bien sûr, nous sommes fiers d’annoncer que nous sommes le premier parti vraiment européen mais cette situation est d’abord révélatrice d’un manque de réalité européenne dans les autres partis. Et cette situation est aussi notre raison d’être car nous voulons que la société civile, les partis, tous les citoyens puissent s’organiser comme nous à l’échelle de l’Europe sans être bloqués par la barrière des langues. Parce que la démocratie a des difficultés à s’organiser au niveau européen, parce que la société (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90