Redonnons la parole aux Européens avec l’espéranto, langue pour l’Europe

Derniers articles

0 | ... | 110 | 115 | 120 | 125 | 130 | 135 | 140 | 145 | 150 | 155

Des candidats en Allemagne et en France 5 mars 2009

Ça n’existe pas en France, et on tombe un peu des nues en le découvrant : dans la plupart des pays européens, il est nécessaire de réunir des signatures de soutien pour se présenter aux élections européennes.
En Allemagne, il faut récolter 4000 signatures. En Belgique, on passe à 5000 signatures de locuteurs néerlandais, 5000 de francophones et enfin 200 de germanophones, ce qui correspond environ à une personne sur mille qui doit apporter son soutien. En Hongrie, on en est à 20 000 signatures, et on (...)

Réponses à un journaliste 24 février 2009

Pouvez vous m’expliquer rapidement en quoi consiste votre mouvement politique ?
Notre mouvement est européen, c’est-à-dire qu’il existe d’abord pour faire des propositions qui concernent l’Europe. Notre mouvement est né du constat qu’une Europe où les européens ont du mal à communiquer, où ils ne peuvent pas s’organiser, où l’information ne circule que dans certaines langues dominantes, n’était pas viable. L’Europe a dépensé des milliards d’euros pour enseigner l’anglais à tous et ce, dès le plus jeune âge. (...)

Le premier parti vraiment européen 13 février 2009

Bien sûr, nous sommes fiers d’annoncer que nous sommes le premier parti vraiment européen mais cette situation est d’abord révélatrice d’un manque de réalité européenne dans les autres partis. Et cette situation est aussi notre raison d’être car nous voulons que la société civile, les partis, tous les citoyens puissent s’organiser comme nous à l’échelle de l’Europe sans être bloqués par la barrière des langues. Parce que la démocratie a des difficultés à s’organiser au niveau européen, parce que la société (...)

Cinq mois de campagne ! 5 février 2009

Le coup d’envoi de ce blog est donné alors que nous sommes à 5 mois des élections européennes. Le dimanche 7 juin, les français pourront voter Europe Démocratie Espéranto et faire avancer l’Europe.
Qu’en est-il des autres pays ?
Malheureusement, rares sont les pays qui disposent de règles électorales permettant l’apparition de nouveau mouvement. En Italie ou en Pologne, il faut collecter et faire valider près de 200 000 signatures de soutien pour être candidat. On dépasse le nombre de membres du PS et (...)

Questions fréquentes 1er février 2009

  • Qu’est-ce que "Europe Démocratie Espéranto" ?
  • Que vise EDE ? Quelle est son originalité ?
  • L’espéranto est-il une question politique ?
  • Pourquoi ne diffusez-vous pas vos idées dans un autre parti ? En créant un nouveau parti, vous concurrencez les autres.
  • Un parti politique doit avoir un programme complet avec des propositions sur chaque thème (santé, éducation, émigration, etc.). Est-ce le cas de EDE ?
  • Pourquoi donc le mot « espéranto » ? Est-ce que l’initiative du mouvement EDE se limite à l’espéranto ?
  • EDE ne concerne-t-il que les Français ?
  • Pourquoi proposer l’espéranto au niveau de l’Europe alors qu’il peut être utile à toute la planète ?

0 | ... | 110 | 115 | 120 | 125 | 130 | 135 | 140 | 145 | 150 | 155