Accueil > Participez ! > Bulletins de vote : comment les imprimer et les utiliser ?

Bulletins de vote : comment les imprimer et les utiliser ?

Imprimer soi-même son bulletin, c’est facile avec un ordinateur et une imprimante. Mais il est possible qu’il soit refusé par le président (ou la présidente) du bureau de vote. Voici quelques conseils pour que ça se passe bien.

(Nous supposons que vous savez utiliser un ordinateur et une imprimante, et donc que vous pouvez imprimer le fichier pdf du bulletin, qui est téléchargeable sur cette page. Il faut que le bulletin soit imprimé sur la totalité d’une feuille A4 (21x29,7 cm) ; parfois, lorsqu’on imprimer directement à partir du navigateur internet, le bulletin n’est imprimé que sur une demi-feuille.)

La personne-clé de l’affaire est le/la président(e) du bureau de vote. C’est cette personne qui détermine si un bulletin est valable ou non, s’il doit être comptabilisés dans les résultats à envoyer à la préfecture, ou bien mis dans les bulletins nuls.
Si vous êtes délégué officiel de notre liste, vous pouvez imprimer plusieurs bulletins pour les apporter au bureau de vote, et de les présenter au président, pour qu’il en garde un à titre de témoin, et mette les autres à disposition des électeurs qui veulent voter pour notre liste (ou pas). Si vous n’êtes pas officiellement délégué, vous ne pouvez pas le faire : vous pouvez donner des bulletins de vote à d’autres personnes, mais pas dans le bureau de vote.

Le mémento dit qu’il faut que les bulletins soient en 70g/m², et de format A4 (page 20).
La page 21 du même mémento dit que faute d’avoir été soumis à la commission de propagande ou d’avoir été déposé en un exemplaire sous format papier au président du bureau de vote, les bulletins mis à disposition sur internet seront considérés comme nuls.
Sur la page 23, il est dit que le maire ou le président du bureau de vote n’est pas tenu d’accepter les bulletins qui lui sont remis directement par les listes d’un format manifestement différent de 210 x 297 millimètres.
Donc ça veut dire qu’il peut (et doit ?) accepter les bulletins qui sont "à peu près" de 210 x 297 millimètres.
Même s’il n’est pas question de grammage "manifestement" différent de 70g/m², je pense que la logique est la même.
Le maire ou le président du bureau de vote n’est pas tenu d’accepter les bulletins qui sont manifestement d’un grammage différent de 70g/m², donc il faut essayer de s’en approcher le plus possible. Dans le supermarché Carrefour près de chez moi, il y a du 75g/m², ce n’est pas très différent. Et même 80g/m², c’est un peu plus éloigné, mais ce n’est pas "manifestement" très différent.