Accueil du site > Le blog > Francophonie à Erevan, anglophonie à Bruxelles

Francophonie à Erevan, anglophonie à Bruxelles

vendredi 12 octobre 2018, par Pierre

Les 11 et 12 octobre 2018, de nombreux chefs d’Etats ou de gouvernement sont réunis à Erevan pour un « sommet de la Francophonie ». Les médias français en retiennent surtout les intrigues pour la désignation de la Secrétaire générale.

Ces problèmes de personnes ne doivent pas masquer un problème de fond : la langue française est éliminée de l’administration de l’Union européenne, comme toutes les langues autres que l’anglais. S’il y a un combat important pour la francophonie et pour les Droits de l’Homme, c’est bien celui-ci.

Juste avant le « sommet », les 8 et 9 octobre, aussi à Erevan, il y avait eu la « conférence ministérielle de la Francophonie » qui a publié un « plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes ». Sans entrer dans le détail des mesures proposées, Europe-Démocratie-Espéranto soutient ce plaidoyer. Il ne s’agit pas d’une opposition entre l’anglophonie et la francophonie, il s’agit de sauver l’âme de l’Union européenne « unie dans la diversité ». Si nous voulons construire ensemble une structure politique supranationale démocratique, respectant les droits de chaque individu et de chaque peuple, il faut un soutien ferme au multilinguisme. Sinon, l’administration de l’Union européenne continuera à se séparer du peuple, qui la rejettera, comme le montrent les mouvements d’opinion dans un grand nombre de pays.

Un dossier plus précis, avec des références, des images, des liens est disponible en http://e-d-e.fr/IMG/pdf/2018/Dossier_francophonie_anglophonie.pdf

Répondre à cet article


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0