Accueil du site > Présentation > Questions fréquentes

Questions fréquentes

Qu’est-ce que "Europe Démocratie Espéranto" ?

Europe Démocratie Espéranto (EDE) est un mouvement politique européen créé en 2003 avec pour but la démocratisation de l’Union Européenne au moyen, entre autres, de l’usage de la langue internationale espéranto.

Que vise EDE ? Quelle est son originalité ?

L’objectif de EDE est de proposer aux Européens des idées pour faire avancer l’Europe, pour la rendre plus démocratique, pour éviter qu’elle n’engendre des discriminations, et a contrario pour qu’elle fasse vivre la diversité qui la constitue.

Nous allons chercher à faire exister la question de la communication entre Européens au sein des débats qui vont accompagner ces élections.

Notre candidature en Allemagne en France montre à tous que nous proposons une solution concrète qui fonctionne. Notre existence en tant que mouvement européen en est la preuve. Nous sommes capables, grâce à notre nature transfrontalière, de faire parler et de faire discuter tous les citoyens de l’Union européenne, pas seulement sur des thèmes nationaux, mais aussi sur des thèmes vraiment européens.

Les partis ordinaires sont des partis nationaux qui lors de la campagne de l’élection européenne débattent sur des sujets nationaux : les Français votent selon les problèmes français, les Polonais votent selon les points de vue polonais, les Suédois votent utilement pour la Suède, etc. Les citoyens, avec les partis nationaux, discutent et se disputent sur des thèmes nationaux… en ajoutant de temps en temps le mot « Europe » pour un peu européaniser la chose, mais les thèmes et les arguments restent les mêmes, que ce soit pour une élection nationale, ou pour l’élection européenne.

EDE n’est pas cela : c’est un parti entièrement européen, qui pense à l’échelle de l’Europe, qui propose des idées concrètes pour faire progresser l’Europe vers plus de démocratie.

L’espéranto est-il une question politique ?

La politique est la gestion de la chose publique, n’est ce pas ? Donc la proposition de l’espéranto est déjà depuis longtemps une affaire politique car il a pour but d’améliorer la vie des citoyens (principalement leurs contacts internationaux).

Pourquoi ne pas diffusez vos idées dans un autre parti ? En créant un nouveau parti, vous concurrencez les autres.

Le mouvement EDE ne concurrence pas, il propose des idées concrètes que ne proposent pas les autres partis, ou qu’ils mettent de coté.

EDE incite les autres partis à commencer à débattre sur la politique linguistique, il les pousse à déclarer leur opinion sur le problème linguistique car le thème a toujours été mis de coté. Souvenons-nous de l’écologie par exemple : il y a quelques dizaines d’année (dans les années 1970), presque personne ne parlait d’écologie, les écologistes ont créé un parti, se sont présentés, ..., et ainsi les citoyens ont pu entendre parler d’écologie et prendre conscience de la chose. Cela a amené relativement beaucoup d’individus à voter pour eux et cela a incité les grands partis de l’époque à ajouter ce thème dans leur programme. En effet, quel parti d’aujourd’hui ne contient pas d’écologie dans son programme ? L’espéranto et les autres idées pour améliorer la démocratie proposées par EDE peuvent suivre la même voie : quand les « grands » partis prendront conscience que les propositions d’EDE plaisent aux électeurs, ils adopteront ces idées dans leurs programmes. Cependant il faut être conscient que l’intégration d’un thème dans le programme d’un "grand" parti ne signifie absolument pas que ce parti agira vraiment sur ce thème.

Un parti politique doit avoir un programme complet avec des propositions sur chaque thème (santé, éducation, émigration, etc.). Est-ce le cas de EDE ?

Au sein de EDE il y a des personnes de différents horizons (sociaux, politiques) et bien sûr de toute les régions d’Europe. Leur point commun est le désir d’une Europe plus démocratique, où les débats sont possibles, où chaque langue à sa place et où personne n’est exclu de la communication internationale.

Au sujet des autres thèmes, les autres partis en parlent et font des propositions. LE programme de EDE comporte deux axes : la démocratie et la politique linguistique et culturel. Les autres partis sont plutôt silencieux sur ces questions là. Par son existence, EDE incite les autres partis à donner leur opinion sur la problématique linguistique par exemple. Concernant les autres thèmes, EDE s’est plutôt donné des lignes de conduite, sur l’urgence environnementale par exemple.

EDE veut proposer des idées concrètes et réalisables. EDE est aussi un lieu de débat, avec ses listes de diffusion européennes et nationales.

Pourquoi donc le mot « espéranto » ? Est-ce que l’initiative du mouvement EDE se limite à l’espéranto ?

L’espéranto nous a permis de cré L’espéranto est la première chose que les EDE nationaux ont en commun. En effet, grâce à la langue internationale espéranto qui nous aide beaucoup plus facilement à communiquer et à échanger des idées sur l’Europe en évolution, nous sommes tous devenus conscients que la démocratie dans l’UE ne fonctionne pas bien, etc, et que l’espéranto est un remède concret, important et efficace pour améliorer cela, pour permettre à chaque citoyen européen de s’exprimer sans discrimination, pour qu’il n’y ait pas d’un coté des Européens privilégiés (grâce à leur langue) et de l’autre des Européens de second rang, pour que les Européens se sentent plus concrètement membres d’une même communauté internationale, etc.

EDE ne concerne-t-il que les Français ?

Pas du tout. Pour ces élections, EDE a des candidats en Allemagne et en France. Si les règles électorales permettaient à notre mouvement de se présenter dans les autres pays, nous serions également candidats, par exemple en Belgique, en Hongrie, Italie, Espagne, Finlande...

Pourquoi proposer l’espéranto au niveau de l’Europe alors qu’il peut être utile à toute la planète ?

C’est vrai que beaucoup de gens proposent l’espéranto pour aider la communication internationale dans d’autres régions, en Asie par exemple. Mais aujourd’hui, l’Europe a besoin de l’espéranto. On peut espérer que l’Europe serve d’exemple de mise en place d’une communication internationale équitable.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0