Accueil du site > Le blog > 21 février, journée internationale de la langue maternelle

21 février, journée internationale de la langue maternelle

dimanche 21 février 2016, par Pierre

Journée internationale de la langue maternelle : Merci, M. Klaus Welle, et bon courage !

Dans quelques jours, le 21 février, sera la Journée internationale de la langue maternelle. Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, déclare : « Dans le cadre d’une approche multilingue, les langues maternelles sont les composantes essentielles d’une éducation de qualité, laquelle est elle-même le fondement de l’autonomisation des individus et de leurs sociétés ».

Il y a quelques jours, M. Klaus Welle, secrétaire général du Parlement européen, demandait aux parlementaires d’intervenir dans leur langue nationale, et non en anglais : «  Arrêtez de parler anglais, parlez lentement et parlez votre langue maternelle  », de façon à permettre aux interprètes de faire leur travail correctement, pour que les paroles des orateurs puissent être comprises de tous.

Que ce soit dans le domaine culturel et de la société civile ou dans le domaine politique, le discours de chacun est plus précis et plus nuancé, donc plus clair, lorsqu’on parle sa langue maternelle plutôt qu’une langue étrangère difficile comme l’anglais.

Les organismes internationaux, et en particulier l’Union européenne, souffrent de la prédominance de l’anglais. D’une part, la difficulté de cette langue aboutit à des difficultés de compréhension. D’autre part, et c’est le plus important pour des institutions censées être démocratiques, l’emploi d’une langue nationale en tant que langue internationale aboutit à des discriminations entre les citoyens d’origines différentes. Depuis plus d’un siècle, la langue internationale Espéranto, simple et précise, permet la communication équitable entre des citoyens de pays différents. Pour assurer l’équité dans l’Union européenne, il faut d’abord l’équité dans les langues, par l’espéranto.

Merci, M. Welle, pour vos efforts pour une meilleur communication au Parlement européen, et bon courage pour aboutir à la solution la meilleure pour tous, la présence de l’espéranto à côté des autres langues !

A chacun sa langue maternelle, pour tous une langue fraternelle !

doc Journée internationale de la langue maternelle

Répondre à cet article


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0